Étiquette : Transition

Michel Kafando à son investiture

img_1309-673b5<< Notre pays ne saurait être une république bananière. A partir de la douloureuse expérience que nous venons de vivre avec le fameux article 37, voué aux gémonies, nous avons les yeux ouverts. La jeunesse burkinabè a les yeux ouverts. Les femmes burkinabè ont les yeux ouverts et plus rien ne sera comme avant s’agissant du respect scrupuleux de l’ordonnancement juridico-politique de notre pays.>>

Cheriff Sy s’est exprimé ce 31 août au siège de l’ONU : Voici le contenu de son discours

Cheriff Moumina Sy, président du CNT, Burkina Faso
Extrême gauche, Cheriff Moumina Sy, président du CNT ( Burkina Faso )

Le président du Conseil national de la transition, Cheriff Moumina Sy, s’est exprimé ce 31 août au siège de l’Organisation des Nations Unies à New York, où se tient la quatrième Conférence mondiale des Présidents de Parlement sous le thème «Mettre la démocratie au service de la paix et du développement durable: construire un monde tel que le veut le peuple ».

Voici le contenu de son discours.

Lire la suite

Pr Abdoulaye Soma : « On n’a pas su tirer meilleur profit de la situation de la transition »

Du 3 au 6 août dernier, la Deustche Welle Akademie a réuni six journalistes Burkinabè et six journalistes Allemands autour d’un « dialogue des médias ». Ce séminaire de plusieurs jours avait pour objectif de faire connaître les enjeux de la transition démocratique burkinabè auprès des publics allemands et européens. Dans cette optique, a fait partie des personnes rencontrées, le professeur Abdoulaye Soma agrégé de Droit, enseignant chercheur à l’université de Ouagadougou, spécialiste de Droit constitutionnel. A l’heure où l’actualité nationale est dominée par des questions juridiques et à moins de deux mois de la fin de la transition, nous vous proposons le contenu de l’échange avec les journalistes qui s’est déroulé pas avec Abdoulaye Soma conseiller du premier ministre, mais avec Abdoulaye Soma dans sa casquette de technicien de Droit, analyste politique, président de la société burkinabè de Droit constitutionnel.

La Constitution du Burkina est-elle solide pour résister aux évènements ?

Le constitutionnaliste Abdoulaye Soma
Le constitutionnaliste Abdoulaye Soma

Pr Abdoulaye Soma : Evidemment qu’on peut trouver des critiques à adresser à cette Constitution tant elle est perfectible. Il y’a beaucoup de choses qu’on peut améliorer dans cette Constitution mais il est aussi avéré que c’est une Constitution qui a permis de régler la transition. Puisque c’est une Constitution applicable pendant la transition et pour l’instant elle n’a pas bloqué le fonctionnement des institutions de la Transition. Ça veut dire que c’est une Constitution qui est adaptée à la situation, praticable dans la situation.

La date de la tenue des élections sera-t-elle respectée ?

Lire la suite